StreamingTous

un média parodie le reportage de TF1, Michel Izard répond à la polémique

[ad_1]

Depuis mardi, le journal télévisé de TF1 est en proie à de nombreuses critiques. Michel Izard, journaliste pour la chaîne depuis plus de 20 ans, parle du foot féminin de manière poétique, comme à son habitude. Mais certains propos ne passent pas et font réagir. Le site Madmoizelle a décidé de parler de la coupe du monde masculine, « comme on parle de la coupe du monde féminine » . Et c’est très drôle !

>> À lire aussi : Ces 10 footballeurs qui sont totalement accros à la cigarette

Quand les joueuses de foot font du « tricot »

Se dire qu’un reportage d’1,45 minutes sur la coupe du monde féminine passe sur la plus grande chaîne de télé de France, on s’attend à ce qu’il soit d’une qualité hors pair. Surtout, lorsque Jean-Pierre Pernaut annonce que Michel Izard, journaliste pour la chaîne depuis plus de 20 ans, utilise son œil et sa poésie pour faire les louanges du jeu des joueuses. Mais dès les premières secondes, c’est la catastrophe : « Avec des gestes si délicats, au bout de doigts si fins, on peut comprendre que certains rêveraient d’être à la place de la balle » . À la fois douteux et limite lorsqu’on parle de football féminin, le journaliste enchaîne les boulettes : « Dans ce jeu léger de jambe » , « Pour faire, comme les garçons, du tricot sur la pelouse » ou encore « Une maille à l’endroit, une maille à l’envers » . Sur Twitter, un journaliste d’arrêt sur image, sélectionne le début du reportage et le publie sur le réseau social. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les internautes réagissent, jugeant les propos de Michel Izard de « sexistes » et « misogynes » .

>> À lire aussi : Avant la Coupe du monde, le premier baby-foot féminin commercialisé en France

A LIRE  Comment enregistrer une vidéo de son écran sur un iPhone

Un reportage malaisant, une parodie en réponse

Ni une, ni deux, le site Madmoizelle réagit face aux propos du journaliste. « Du ralenti sensuel, des allusions sexuelles, des références au TRICOT, une joueuse appelée par son prénom… Bref, une ambiance à mi-chemin entre le Manuel de la Bonne Épouse et le film érotique du dimanche soir » écrit QueenCamille (Big up pour le nom). Beaucoup de choses ont dérangé dans ce reportage : entre la voix super sexy et sensuelle, mais à la limite gênante et tout droit sortie des pornos des années 70, et les propos jugés « sexistes » , Twitter n’a pas fait de cadeaux au journaliste. Selon QueenCamille, les propos de Michel Izard sont dus à la confusion entre « femmes et sexe » . Alors pour répondre au mieux à ces propos, Alix Martineau, travaillant pour le média Madmoizelle, décide de se mettre dans la peau de Michelle, une journaliste commentant avec ses yeux et sa poésie, la coupe du monde de football masculine : « Une jolie boucle d’oreille pour faire, comme les filles » , « Ses muscles saillants de mâle dominant » . Le retour du bâton dans une parodie humoristique, avec une chute des plus hilarantes !

Michel Izard, le journaliste, se dit « dévasté »

Invité dans l’émission Quotidien mercredi, Michel Izard, à l’origine des propos jugés « sexistes » , semble touché par les critiques. Il assure : « C’est l’inverse de ce que je veux faire » . Ce dernier visionne les images, et surtout écoute son commentaire, face à une journaliste du Quotidien, qui ne manque pas de filmer la scène afin d’avoir les réactions à chaud du journaliste. Et ses paroles ne se font pas attendre, puisque dès le début du reportage, ce dernier s’exprime : « Là, il faut le dire, c’est pas bien, c’est raté, c’est malvenu. C’est mal fait, et ça dessert… C’est l’inverse de ce que je veux faire, c’est l’inverse total, j’en suis dévasté » .

En ce qui concerne le rapprochement entre les femmes sur le terrain et le tricot, là aussi, Michel s’explique, et son argument a du sens : « Le tricot, toute la matinée, je me suis dit ‘Est-ce que je le dis ou pas’. Mais l’an dernier, j’ai fait un sujet sur les hommes et j’ai parlé du tricot, car c’est une expression. Je l’ai dit pour les hommes, alors je me suis dit ‘Je vais le dire pour les femmes’ « . Un choix réfléchi donc, mais qui n’est pas bien passé dans les médias. Ce désir de parité et de rapprochement entre les hommes et les femmes n’a pas fait l’unanimité, sûrement car beaucoup de téléspectateurs ont oublié les paroles du journaliste faites à l’occasion de la coupe du monde masculine.

A LIRE  ▷ Visiter le site Mangas.fr (Mai 2019)

>> À lire aussi : Sexe brutal, fessées, Neymar explique avoir été violent « à la demande » de la jeune femme qui l’accuse de viol



[ad_2]
Source link

Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker